Tête à tête avec Fred Pellerin

Pour commencer, c’est avec grand enthousiasme que Fred Pellerin nous a fait l’honneur de répondre à quelques-unes de nos questions par ce beau matin du mercredi 6 décembre, avant de se rendre à l’aéroport.

Toujours avec une bonne humeur contagieuse et un sourire rayonnant, Fred déclare que son passage à l’événement Tac2017 était très enrichissant. Effectivement, c’était, selon lui, un réel plaisir de performer devant un public provenant du milieu de l’éducation. Il partage avec nous, dans un élan de passion, qu’un avenir meilleur et prometteur ainsi que tout ce qu’on peut donner à nos enfants, passe par le corps enseignant. C’était inspirant, en tant qu’élève, d’entendre un artiste célèbre et reconnu exprimer son opinion sur un thème qui me touche au quotidien.

Certes, dans l’ensemble de sa carrière, personne auparavant ne lui avait rendu un hommage chaleureux et digne de ce nom, comme celui auquel il a eu droit hier soir, à la fin de son spectacle. Unis dans un ambiance joviale et musicale, il semblait naturel de clamer « Y’a des gens qui sont nés pour parler haut et fort », tout comme Fred au cours de ses spectacles.

Jérémie Racine et Fred Pellerin

Ensuite, Fred nous explique qu’il est toujours surpris de constater, lorsqu’il visite une salle de classe, que les fameux tableaux noirs ont laissé place à des écrans interactifs. Il insiste sur le fait que si la technologie en milieu scolaire n’est pas bien maîtrisée, elle peut nuire à l’apprentissage. Je suis d’accord avec lui, car les nouvelles avancées doivent tout d’abord être considérées comme des outils et non des obstacles à l’éducation.

Ce fut un plaisir de pouvoir échanger avec un grand homme qui vit de sa passion et je lui souhaite encore plus de succès dans ses projets à venir!

Partager l'article
Écrit par
Je suis un élève de l'école secondaire catholique Casselman du Conseil scolaire du district catholique de l'Est de l'Ontario. Je participe à la conférence TAC2017 en tant que journaliste-éditorialiste. Je suis en 12e année.
Dernier commentaire
  • Bonjour Jérémie,

    J’ai beaucoup apprécié ton article. Tu as vraiment saisi ce qui fait vibrer Fred Pellerin et partagé ta rencontre de façon très éloquente. Bravo Jerémie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE