L’impact du QUI dans ton équipe

« Aucun homme n’est une île, complet en soi-même; chaque être humain est une partie du continent, une partie du tout. »

(John Donne)

 

J’ai toujours aimé cette citation. Elle s’applique tellement bien à de nombreuses situations dans la vie et, particulièrement, à la vie professionnelle d’un enseignant. J’ai eu l’occasion dernièrement, en préparation à une entrevue, de réfléchir à mon parcours professionnel. Cette citation m’est venue à l’esprit. Je réfléchissais aux façons me permettant de mieux accompagner le personnel enseignant et aux besoins que j’avais comme enseignante.

Les moments les plus difficiles de ma carrière ont toujours été ceux où je me retrouvais seule – seule à organiser, seule à corriger, seule à m’inquiéter, seule à surveiller, seule à jongler.

« Aucun homme n’est une île. » Je le savais pourtant. La majorité des gens le sait aussi et comprend bien le concept ainsi que les risques de s’isoler. Par la force des choses, plusieurs personnes, comme moi, l’oublient et se retrouvent surchargées, submergées par leur travail, découragées et trop souvent, en mode survie ou sur le bord de l’épuisement avant de s’ouvrir les yeux.

Aujourd’hui, l’enseignant évolue dans un monde en constante transformation. Il est plus important que jamais de faire le geste conscient de collaborer, de partager, de s’ouvrir aux autres et d’admettre que nous avons besoin d’aide. Ce dernier élément était le plus difficile pour moi. Ce n’est vraiment pas évident d’admettre que l’on ne peut pas tout faire et de demander un radeau de sauvetage au moment où l’on en a besoin. Les gens sont réticents à exposer leur vulnérabilité et craignent le jugement de leurs supérieurs et de leurs collègues. C’est la nature humaine. Ce que j’ai découvert avec le temps et ce qui a changé mon parcours, c’est l’importance d’un autre élément de la nature humaine, un élément qui est, selon moi, déterminant pour la survie de l’enseignant : la connexion humaine. Le réseautage, le travail en équipe et l’appartenance à un groupe peuvent complètement transformer l’expérience d’un enseignant.

Les moments les plus mémorables et agréables de ma carrière jusqu’à présent ont été ceux où je collaborais et pour lesquels j’étais bien entourée, appuyée, incluse, acceptée et valorisée. Lorsque je travaille en équipe, tout va mieux. Ma productivité augmente, mon humeur s’améliore et je remarque des effets positifs dans toutes les autres sphères de ma vie.

 

Lorsque je travaille en équipe, tout va mieux. Ma productivité augmente, mon humeur s’améliore et je remarque des effets positifs dans toutes les autres sphères de ma vie.

 

L’union fait la force, c’est un fait. Cependant, toutes les équipes ne sont pas identiques. Chaque réseau n’a pas la même force ni la même efficacité. La valeur d’une équipe dépend du QUI : qui fait partie du groupe et sa contribution.

 

QUI est le superviseur, le directeur, le leader principal du groupe?

  • Un bon leader fait toute la différence.
  • Un superviseur engagé qui montre de la compassion et de l’empathie peut transformer la culture et le climat de son école.
  • Un directeur qui dirige avec confiance encourage les membres de son personnel à faire de même dans leur salle de classe.
  • Un leader qui fait confiance à son personnel développe un environnement productif où les gens se sentent bien et appréciés.
  • Un chef efficace incarne les valeurs et les qualités qu’il veut observer chez les membres de son équipe. Il est un modèle.

L’efficacité, le succès et le bien-être de l’équipe dépendent en grande partie du leader.

 

QUI sont les autres membres du groupe?

  • Des membres qui font preuve de leadership et qui prennent part activement aux activités, assurent le bon fonctionnement et la réussite de l’équipe.
  • Des coéquipiers passionnés et motivés font toute la différence et forment une équipe dynamique et performante.
  • Des enseignants qui s’encouragent sincèrement et qui s’appuient, créent un climat accueillant, respectueux et « actualisant ».
  • Des enseignants compétents et dévoués motivent non seulement leurs collègues, mais aussi leurs élèves.
  • Des professionnels engagés qui cherchent toujours à acquérir de nouvelles connaissances, à développer leurs compétences et leurs capacités, forment une équipe innovante qui s’améliore et se solidifie au fil du temps.

Les membres du personnel sont évidemment la partie centrale de l’équipe.

 

Finalement, QUI es-tu dans ton équipe?

Lorsque chaque personne reconnaît l’importance de son rôle, de son influence, de l’incidence de son attitude, de son éthique de travail et de ses interactions avec les autres, l’équipe est infiniment plus riche.

Une autre citation à laquelle j’ai beaucoup songé dernièrement et qui m’a toujours beaucoup inspirée comme accompagnatrice résume très bien mes pensées.

« Quand une fleur ne fleurit pas, on corrige l’environnement dans lequel elle est cultivée et non la fleur. »

(Alexander Den Heijer)

 

Es-tu en pleine floraison? Est-ce que les fleurs s’épanouissent dans ton école et dans ta salle de classe? Sinon, que pourrais-tu faire pour corriger l’environnement? Que pourrais-tu faire pour contribuer à la transformation des QUI de ton équipe?

Partager l'article
Écrit par
Enseignante agréée de l’Ontario, Crystal est conseillère pédagogique en apprentissage à l’ère numérique au Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario. Elle accompagne les écoles du CSCNO dans le virage à l’ère numérique et travaille, avec ses collègues, à développer un réseau d’apprentissage et de partage professionnel actif au sein de son conseil scolaire. Crystal a été enseignante aux paliers élémentaire et secondaire pendant plus de 10 ans. Apprenante à vie, fière maman et pédagogue passionnée, elle se soucie de la réussite, du bien-être et de l’épanouissement des enfants.
Aucun commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE